La communication c’est quoi ?

C’est vrai ça. On vous dit que l’agence HERA se développe avec une branche communication écrite et orale, que plusieurs offres de formation vous sont proposées désormais sur ce sujet. Le mot « communication » est aussi dans toutes les bouches ces temps-ci, vous ne trouvez pas ? La communication, on en parle dans les domaines juridique, médical, de la publicité, des médias et même en théologie !

Et si on en parlait vraiment ? d’où vient ce mot ? quelle est son histoire ?

Bon, il faut un peu de courage parce qu’on attaque le latin ! Mais si, ça va aller…

Un peu d’étymologie…

Le mot « communication » vient du latin « communicatio », issu lui-même de « communis » qui signifie « commun » en français. Ouch… Allez, ça va venir, promis !

Le suffixe -cation issu du latin -catio exprime une action, c’est-à-dire « l’action de ».

communication en groupe Agence HERA Saint Junien

Donc, si on récapitule, « communication » c’est le fait de mettre en commun. Mais « commun », ça vient d’où me direz-vous ?

Eh bien « commun », du latin « communis » (déjà dit ça hein ?) est un mot composé de la préposition latine « cum » qui signifie « avec » et du nom « munus » qui veut dire « fonction, charge »

C’est bon ? tout est compris ?

Non ?

Aucun problème, je suis là pour vous expliquer justement…

Un peu d’histoire…

La communication c’est l’action de faire quelque chose avec quelqu’un avec qui on partage une charge, une fonction… Je reformule :

La communication c’est la mise en commun, c’est l’échange, c’est le fait de faire part de quelque chose à quelqu’un.

Il s’agit donc toujours d’un principe de réciprocité. De toi à moi, de nous à vous. On envoie un message qui est forcément reçu. Pas de communication en solo… Ce serait un contresens et les Latins ne s’en remettraient pas.

Dès 1370, Oresme évoque la communication comme une manière d’être ensemble, c’est-à-dire un outil de tissage des relations sociales.

Sans communication, pas de société humaine ? Carrément ? C’est un peu ça puisque le fait de communiquer est basé sur un principe de partage. Le verbe « communiquer » a même eu comme tout premier sens : « participer à quelque chose ». Il a perdu cette acception pour « être en rapport mutuel » vers 1370. Et il évolue encore au XVIe siècle pour « transmettre », « propager », « faire partager ».

Revenons à aujourd’hui !

Au XXIe siècle, la communication a pris de nombreuses formes grâce à la multitude d’outils à notre disposition (téléphone, ordinateur…) mais le sens demeure : il s’agit bien d’échanger des propos. Un message est transmis entre un émetteur et un récepteur (humains j’entends…), j’aime bien aussi les termes « destinateur » ou « locuteur » et « destinataire ». Ce message a un contexte d’envoi, il lui faut donc un code adapté et une intention.

On en vient à notre cher et tendre Jakobson et à son schéma de la communication :

la communication Agence HERA Saint Junien

L’Agence HERA :

L’Agence HERA vous propose plusieurs formations axées sur la communication, à l’écrit et à l’oral. Nos objectifs ? Comme le dit Montaigne, auteur et philosophe du XVIe siècle :

la communication Agence HERA Saint Junien

« On apprend toujours quelque chose par la communication d'autrui. »

Montaigne, auteur et philosophe du XVIe siècle

Nous avons ciblé les deux types de communication les plus utilisées dans le monde du travail : l’écrit et l’oral. Et nous vous proposons plusieurs formations pour vous améliorer dans votre communication au travail. Hâte de vous rencontrer ! Promis, on ne parlera pas latin…

Nota bene (c’est du latin, hé hé) : un siècle après Montaigne, en 1694, naît François-Marie Arouet, plus connu sous le nom de Voltaire. Mais je m’égare… Voltaire, on vous en parlera dans un prochain article !

 

Sources : Dictionnaire historique de la langue française, Alain Rey, éditions LeRobert.

 

Découvrez nos derniers articles

Coopérer ou collaborer agence hera limoges

Coopérer ou collaborer ?

Coopérer ou collaborer ? Grande question ! Les deux verbes sont utilisés à tort et à travers dans le monde d’aujourd’hui. Et ce n’est pas sans

Lire la suite »